Soldes d’été 2018 : les bons plans mobiles

Soldes d'été 2018 : les bons plans mobiles

Le top départ est lancé : les soldes d’été 2018 débutent et les distributeurs de smartphones ne sont pas en reste sur les réductions ! Queforfaitmobile vous livre sa sélection des meilleures affaires.

Samsung Galaxy S9 à 548 € chez Rakuten

Soldes d'été 2018 : Samsung Galaxy S9

Le bon plan le plus attendu : Rakuten propose le Galaxy S9 à 548 € au lieu de 959 € ! Avec ses excellentes performances multimédia et son ergonomie parfaite, le S9 est un excellent smartphone, l’un des meilleurs du marché pour sa catégorie. Alors à ce prix là, on dit oui !

Iphone 8 à 638 € sur Amazon

Soldes d'été 2018 : Iphone 8

Le bon plan premium : pour les soldes d’été 2018, Amazon ne prend pas les bons plans à la légère et propose l’Iphone 8 à 638 € au lieu de 809 €. Du côté de l’Iphone X, les réductions sont encore timides mais bien au rendez-vous : Rakuten le propose à 969 € au lieu de 999 € (1159 € chez Apple).

LG G6 à 299 € chez la Fnac

Soldes d'été 2018 : LG G6

La bonne affaire : le récent G6, bien plus réussi que son prédécesseur G5 allège sa facture de 200 € chez la Fnac : 299 € au lieu de 499. Avec un rapport qualité-prix parmi les meilleurs du marché, plus question d’hésiter : c’est le moment de foncer !

Huawei Mate 10 Pro à 499 € sur Rue Du Commerce

Soldes d'été 2018 : Huawei Mate 10 Pro

Le bon plan pro : l’un des produit phares des segments milieu et haut de gamme sur le marché des smartphones passe en-dessous de la barre des 500 € à l’occasion des soldes d’été 2018 : achetez le Huawei Mate 10 Pro pour 250 € de moins chez Rue Du Commerce !

Honor 6A à 99 € sur Rue Du Commerce

Soldes d'été 2018 : Honor 6A

Le bon plan éco : proposé à 99 € au lieu de 169 € sur Rue Du Commerce, le Honor 6A devient une bonne affaire, avec des performances très correctes pour sa catégorie. Le plus : son autonomie hors charge au-dessus de la concurrence.

Blackberry Key One à 299 € sur CDiscount

Soldes d'été 2018 : Blackberry Key One

Le bon plan ergonomique : vous préférez le clavier physique au tactile ? Le Key One de Blackberry descend à 299 € au lieu de 399 € sur CDiscount. Bonne autonomie, interface intuitive, performance adaptée à un usage professionnel : le Key One est le meilleur des assistants au quotidien !

Motorola sortira son Moto Z3 Play en juillet

Motorola Moto Z3 Play

Écran borderless, verre Corning Gorilla et aluminium, écran Full HD+ Super AMOLED… Motorola n’a pas lésiné sur son tout nouveau Moto Z3 Play, annoncé pour juillet. Focus sur ses fonctionnalités et sa performance.

C’est officiel : le petit dernier de la gamme Moto Z est annoncé pour juillet, et Lenovo compte sur lui pour s’imposer face à la concurrence du segment intermédiaire entre le milieu et le haut de gamme.

Si son écran 6 pouces 18:9 borderless (définition 2160×1080) marque une rupture avec son prédécesseur, le Z3 sera à priori compatible avec toutes les extensions Moto Mods comme les autres modèles de la marque, du Gamepad pour le transformer en console de jeu, au Polaroid Insta-Share Printer pour imprimer instantanément les photos, en passant par le projecteur d’image Insta-share, sans oublier l’extension de batterie Power Pack qui lui offre une autonomie cumulée de 40h. Son capteur d’empreinte se place sur sa tranche, lui faisant ainsi gagner 13 % de surface d’écran disponible. Sous le capot, une puce Snapdragon 636, 4 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage extensible à 64 Go par SD et une batterie de 3000 mAh, dans la moyenne du segment.

Côté image, le Z3 dispose d’un double capteur 12 Mpx f/1.7 et 5 Mpx avec système intelligent de détection de profondeur à l’arrière et un objectif frontal 8 Mpx (ouverture f/2.0). Entre autres nouveautés, le mode cinémagraphe permet de figer un élément d’une vidéo tandis que le reste de l’image continue de bouger autour.  

Mais au-delà de ses gadgets inédits, le dernier né de Motorola s’est vu repensé en termes d’ergonomie pour une expérience plus intuitive : capture d’écran à 3 doigts, ajustement automatique de la couleur et de la luminosité le soir pour éviter de perturber le cycle du sommeil, reconnaissance visuelle Google Lens sont quelques échantillons des nouvelles capacités de ce smartphone.

Si sa date de commercialisation approche à grands pas, le prix du Moto Z3 Play pour la France n’a pas encore été dévoilé, au contraire des Etats-Unis où il sera proposé à 499 $.

Xiaomi Mi 8 : une réplique de l’iPhone X ?

Xiaomi Mi 8 : design semblable à l'iPhone X

C’est connu, les constructeurs chinois ont tendance à fortement “s’inspirer” des produits de marques occidentales. Xiaomi ne fait pas exception. Les smartphones du fabricant ont souvent des airs d’iPhone déguisé. Au premier coup d’oeil, le nouveau Xiaomi Mi 8 pourrait presque être confondu avec l’iPhone X. Alors, a-t-on affaire à un appareil véritablement inédit ?

Nous vous en avions parlé il y a quelques semaines sur QuelForfaitMobile : la marque chinoise Xiaomi s’implante enfin en France. Son entrée sur le marché s’annonce fracassante, surtout qu’elle n’a pas dit son dernier mot !

Ce n’est pas un, mais ce sont trois nouveaux modèles qui ont été présentés par Xiaomi. Le leader de la gamme se nomme Mi 8. C’est un smartphone haut de gamme, doté des dernières technologies. Il vient titiller les ténors du secteur : le Samsung Galaxy S9+, le Huawei P20 Pro ainsi que l’iPhone X. Il se décline dans une édition limitée “Explorer”, au design spécifique. Enfin, une version SE rejoint la gamme. Il s’agit d’un mobile plus compact et moins cher, à l’instar d’un certain iPhone SE.

Xiaomi Mi 8 : encore et toujours l’encoche…

Xiaomi Mi 8 : double module photo 12 Mpx

Le Xiaomi Mi 8 se caractérise par une silhouette sobre et élégante, qui n’est pas sans rappeler celle d’un autre smartphone. L’adoption de l’encoche n’est d’ailleurs pas étrangère à ce sentiment. Vous vous dites peut-être : “Encore un appareil à encoche ?” Eh oui, cette tendance durera le temps qu’il faudra aux constructeurs pour trouver une solution permettant un écran 100% borderless. Vivo pourrait bien avoir élucidé le problème avec son futur mobile Nex. Pour l’instant, le Mi 8 parvient à couvrir 88.5% de la surface. Celle-ci prend la forme d’une dalle Amoled de 6.21 pouces au curieux ratio 18.7:9. Entre le format 18:9 et 19:9, Xiaomi n’a pas tranché.

Côté performances, le Xiaomi Mi 8 est équipé du processeur Snapdragon 845 avec 6 Go de RAM et une mémoire interne de 64, 128 ou 256 Go. Son excellente batterie de 3 400 mAh permet une autonomie tout à fait optimale.

Quant aux capacités de l’appareil en photographie, celles-ci sont assez prometteuses. Xiaomi a mis en place un département dédié à la question. Les experts ont donc planché sur un double module photo de 12 Mpx chacun. Le dispositif s’avère assez proche de celui du Mi Mix 2S tout en connaissant un certain nombre d’améliorations. Le module frontal développe 20 Mpx et devrait créer de beaux selfies.

Xiaomi Mi 8 Explorer Edition : une finition translucide

Xiaomi Mi 8 édition Explorer

Dans la continuité du Xiaomi Mi 8, le constructeur annonce l’édition spéciale Explorer. Elle se caractérise tout d’abord par un look spécifique. La coque qui l’enveloppe est transparente et laisse entrevoir les différents composants de l’appareil. C’est une réelle originalité pour un smartphone haut de gamme.

Outre l’aspect stylistique, l’Explorer apporte également des nouveautés d’ordre technique. Les procédés de déverrouillage du mobile sont encore plus efficaces que ceux du modèle de base. On a accès à un capteur d’empreintes placé sous l’écran alors qu’il se trouve au dos du Mi 8. Xiaomi présente aussi une fonctionnalité “Face ID”, un terme directement copié du champ lexical d’Apple. Elle est capable de constituer un masque 3D à partir de capteurs infrarouges. Si la marque peut librement utiliser le nom “Face ID” en Chine, ce n’est pas le cas en Europe où Apple l’a déjà déposé. À défaut, Xiaomi parlera de “3D Face Unlock”.

Les deux technologies se trouvant exclusivement sur le Mi 8 Explorer sont bluffants d’efficacité. Leur rapidité d’exécution en fait un argument de poids face à la concurrence.

Xiaomi Mi 8 SE : l’inauguration de la puce Snapdragon 710

Xiaomi Mi 8 SE : Snapdragon 710

Le troisième et dernier modèle présenté est le Xiaomi Mi 8 SE, la variante compact du catalogue. Il affiche une dalle Amoled de 5.88 pouces et adopte, lui aussi, l’encoche. La grande particularité du smartphone est qu’il intègre pour la toute première fois le processeur Snapdragon 710. Ses performances ne sont, certes, pas aussi impressionnantes que celles de la puce Snapdragon 845, mais il possède tout de même ses propres arguments. Il intègre notamment des composants dédiés à l’intelligence artificielle.

On ignore encore si le Xiaomi Mi 8 SE sera commercialisé en France, mais cela devrait être le cas du Mi 8. À ce stade, les prix européens restent inconnus. En Chine, les tarifs démarrent à 2 699 yuans (soit environ 360 €) pour le Mi 8. L’Explorer s’affiche à 3 699 yuans (494 €) et le SE est cédé à 1 799 yuans (240 €).

Free Mobile poursuit sa conquête de l’Europe et débarque en Italie

Free : implantation en Italie de l'opérateur français

Souvenez-vous, en 2012, Free Mobile est arrivé sur le marché de la téléphonie française tel un mastodonte et a cassé les tarifs des forfaits mobiles. Iliad, la maison-mère, poursuit son invasion en Italie. Elle débarque avec une offre ultra agressive : 5.99 € par mois. Il s’agit d’un abonnement complètement inédit, qu’on aimerait bien voir arriver en France…

Free en Italie : 5.99 € par mois !

Free : forfait mobile pas cher en Italie

Le groupe de Xavier Niel provoque un séisme partout où il s’implante. Après avoir bouleversé l’Hexagone avec ses forfaits mobiles sans engagement à prix cassés, Iliad inaugure sa filiale italienne, pilotée par Benedetto Levi. Pour marquer son arrivée, l’opérateur lance une offre unique, disponible au prix imbattable de 5.99 € mensuel. Comme à son habitude, il propose un forfait sans engagement et illimité, qui comprend les appels, les SMS et un grand nombre de données. Ce ne sont pas moins de 30 Go de 4G+ qui sont inclus. Jusqu’à présent, aucun opérateur n’a été en mesure d’offrir un tel nombre de données pour un si petit prix. D’autant plus qu’il s’agit de 4G+, une version plus rapide de la 4G basique.

Concernant les conditions de l’abonnement, pas de frais caché : tout est clairement indiqué. La carte SIM coûte 10 € pour les nouveaux clients. Les MMS ne sont pas compris dans la formule et s’exposent à un tarif de 0.49 € par envoi. Quant à la data web, une fois les 30 Go consommés, il faut débourser 0.90 € pour chaque 100 Mo supplémentaire.

Iliad : une implantation italienne bien orchestrée

Free se lance en Italie !

Afin de réussir son entrée sur le marché italien, la société-mère de Free poursuit la même stratégie que lors de son coup d’état français. L’opérateur, baptisé Iliad en Italie, annonce que le tarif à 5.99 € par mois ne sera disponible que pour le premier million d’abonnés. Bien sûr, une fois inscrits, les clients sont assurés de pouvoir bénéficier de ce prix à vie. En France, en 2012, Free avait également limité le nombre de lignes disponibles avec l’offre de lancement. L’objectif était d’encourager les français à sauter le pas. Finalement, la limite à 3 millions est tombée et l’offre est devenue pérenne.

Iliad débarque dans un écosystème composé de trois opérateurs. Tout d’abord, on trouve TIM, la société historique de téléphonie italienne. Ensuite, on a affaire à Vodafone et Wind Tre, alliés depuis peu. Ainsi, Iliad devient le quatrième opérateur du pays et pas n’importe lequel puisqu’il est deux à trois fois moins cher que ses concurrents. C’est un argument de poids pour réussir son implantation, tout comme la promesse de transparence. “Nos conditions générales d’abonnement tiennent sur une page” explique Levi.

Un nouveau forfait mobile Free en France ?

Free : forfait mobile à 5.99 € en Italie

À l’heure actuelle, il n’existe pas de forfait mobile dans cette tranche budgétaire et offrant de tels avantages en France. L’opérateur avait récemment indiqué s’apprêter à annoncer de nouvelles offres pour l’Hexagone. Finalement, celles-ci ne concernent que les box. Peut-on espérer, un jour, un abonnement similaire dans nos contrées ? Rien n’est moins sûr. En effet, Free traverse actuellement une période difficile. Ses investisseurs ne le croient pas capable d’atteindre ses objectifs. Cette perte de confiance est couplée avec une baisse du nombre d’abonnés. En clair, le moment n’est pas le mieux choisi pour brader ses prix.

Free pourrait également se positionner sur la 4G+, comme il le fait en Italie. Chez nous, il est l’un des seuls opérateurs à ne pas communiquer dessus. Va-t-il sauter le pas ? La réponse devrait arriver prochainement.

Hormis sa conquête de l’Italie, Iliad est sur le point de sceller un autre deal : le rachat de l’opérateur irlandais Eire. Qui sera le prochain pays visé ? On l’ignore, mais l’entreprise française ne semble pas prête à s’arrêter.

Xiaomi arrive en France avec son Mi Mix 2S

Xiaomi Mi Mix 2S : le nouveau flagship de la marque

Ça y est, le constructeur chinois Xiaomi fait ses débuts en France. QuelForfaitMobile revient sur cette arrivée remarquée et sur le nouveau flagship de la marque : le Xiaomi Mi Mix 2S. Proposé à partir de 499 €, il vient directement concurrencer le OnePlus 6.

Xiaomi débarque dans l’Hexagone !

Xiaomi Mi Mix 2S arrive en France

Les consommateurs tricolores possédaient déjà des appareils Xiaomi grâce à l’import. Dorénavant, il sera encore plus facile d’acquérir les produits de la marque. Une première boutique ouvre à Paris et la firme multiplie les partenariats pour s’implanter dans le pays. Les quatre opérateurs principaux, ainsi que de nombreux revendeurs, ont signé pour vendre les smartphones Xiaomi. Ces accords sont nécessaires afin de garantir une visibilité rapide et efficace du fabricant.

À l’image de OnePlus, le crédo de Xiaomi est de proposer du haut de gamme, mais à prix cassés. L’offre des mobiles ultra performants à 500 € est de plus en plus fournie. De quoi inquiéter Apple et Samsung qui ont, de leur côté, dépassé la barre des 1 000 €.

Parmi les produits vendus en France, on retrouve le Mi Mix 2S, le Mi Mix 2, le Redmi Note 5, le Mi A1 ou encore le Redmi 5. Le chinois compte également de nombreux accessoires et même une trottinette électrique à son catalogue.

Xiaomi Mi Mix 2S : un smartphone atypique

Xiaomi Mi Mix 2S : design innovant

Alors, que vaut ce nouvel arrivant sur le marché français ? Le Xiaomi Mi Mix 2S se distingue au premier coup d’oeil par son look novateur. Son écran borderless recouvre 82 % de la surface avant. Il bénéficie d’une dalle Full HD+ et est au ratio 18:9. Ici, l’encoche n’est pas présente. Pour l’éviter, le constructeur trouve une astuce étonnante : placer le capteur photo frontal tout en bas à droite. Prendre des selfies ne semble donc plus aussi pratique. Il convient de retourner l’appareil pour faciliter la prise en main. Curieux !

Pour le reste, le Xiaomi Mi Mix 2S ravit par la qualité de sa finition. Sa livrée céramique présente l’avantage de ne laisser aucune trace de doigts. Le capteur d’empreintes est correctement placé au dos. Dans l’ensemble, il s’agit d’un téléphone élégant et en accord avec les exigences des clients premium.

Côté performances, le smartphone intègre le dernier processeur Qualcomm Snapdragon 845 avec 6 Go de RAM. La puce graphique Adreno 630 permet une fluidité optimale lors des sessions de jeu. En s’armant des meilleurs arguments du marché, Xiaomi a toutes les cartes en main pour séduire le public hexagonal.

Que vaut le Xiaomi Mi Mix 2S face à la concurrence ?

Xiaomi Mi Mix 2S : concurrence le OnePlus 6

Une chose est sûre : la compétition est de plus en plus acharnée sur le marché mobile. Après le franchissement de la barre symbolique des 1 000 € par Apple, certains constructeurs ont décidé de baisser leurs tarifs le plus possible. C’est notamment le cas de OnePlus, Honor ou encore Xiaomi. Avec le Mi Mix 2S, l’objectif est de titiller le OnePlus 6, fraîchement dévoilé. Parvient-il à rivaliser avec celui qui est présenté comme le roi du segment ?

Verdict : les deux smartphones se valent et il est difficile de les départager clairement. Chacun adopte sa propre stratégie. Xiaomi mise sur l’originalité avec son design novateur sans encoche et son interface MIUI spécifique. OnePlus, à l’inverse, rend une copie beaucoup plus classique, mais qui épate toujours autant les foules. Tous deux régalent les amateurs de photographie avec leurs excellents modules. L’autonomie est bonne et les performances sont impressionnantes.

Il revient donc au client de trancher entre les deux appareils. Avec ou sans encoche ? Oxygen OS ou MIUI ? La prise jack, absente chez Xiaomi, est-elle indispensable pour vous ou bien préférez-vous la charge sans-fil (proposée par Xiaomi cette fois) ?