Changer d’opérateur mobile

Les points clés à savoir lorsque l’on veut changer d’opérateur mobile

Vous souhaitez mettre fin à votre contrat vous liant à votre opérateur mobile actuel, mais vous ne savez pas si vous y êtes autorisé ou dans quelles circonstances vous pouvez résilier votre forfait mobile ? Le droit français permet aux clients de changer plus facilement d’ opérateur mobile. Il y a certaines conditions à respecter et des frais de résiliation à payer. Dans cet article, vous trouverez les différentes possibilités pour résilier votre forfait mobile et changer d’opérateur.

Vous êtes encore sous engagement avec votre ancien opérateur

En cas d’engagement vous devez payer des frais de résiliation. Votre opérateur a également des obligations.

Les frais de résiliation avant la fin de l’engagement

La résiliation du contrat d’un forfait mobile avec engagement est possible à tout moment. Néanmoins, cela peut engendrer des frais de résiliation. Le montant varie en fonction du nombre de mois restants d’engagement. Pour un contrat mobile sur une période de 12 mois, vous devez payer la totalité des mois restants de votre forfait mobile. Le calcul des frais de résiliation est donc simple : il faut multiplier le montant du forfait mensuel avec le nombre de mois restants.

Les obligations de votre opérateur

En général, l’opérateur a l’obligation d’informer ses abonnés de la date d’échéance de leur contrat. Le renouvellement de l’engagement ne sera pas fait de manière automatique. Votre opérateur mobile peut également vous proposer une nouvelle offre d’abonnement. Dans ce cas, il doit vous envoyer l’offre par courrier ou par mail. Toute disposition contraire est illégale.

Malgré cela, vous pensez que résilier votre contrat vous coûtera trop cher ? Nous vous conseillons de contacter votre service client en leur expliquant le motif de votre résiliation de contrat. Si vos arguments semblent convaincants, vous pourrez bénéficier d’une réduction de votre forfait mobile ou même d’une option gratuite. Dans le cas contraire il faudra faire les démarches nécessaires pour procéder à la résiliation.

Comment résilier son forfait avec la loi Chatel ?

La démarche pour la résiliation d’un forfait mobile est désormais simple et rapide grâce à la loi Chatel.  En outre, vous bénéficiez d’une réduction de vos frais de résiliation.

Qu’est-ce que la loi Chatel ?

En 2005, une première règle spécifique, appelée loi Chatel, est entrée en vigueur et a depuis règlementé les contrats entre l’opérateur et les consommateurs dans le domaine des services, y compris l’univers de la téléphonie. Cette loi spécifique a permis de nouvelles modalités de résiliation anticipée aux possesseurs d’un forfait mobile avec 24 mois d’engagement à moindre coût. L’autre loi a été promulguée en janvier 2008 pour inciter les consommateurs à faire confiance aux prestataires qui proposent des offres d’abonnement.  En général, la loi Chatel permet de garantir que les utilisateurs soient protégés contre les abus de la part des fournisseurs de services.

Les frais de résiliations

Pour une période d’engagement de deux ans, la loi Chatel s’applique à la protection des droits des consommateurs en téléphonie. En effet, cette loi vous permet de résilier le contrat mobile à un tarif plus avantageux après les 12 premiers mois d’abonnement. Les frais de résiliation représentent 25% du montant de vos mensualités restantes que vous devez payer avant la date d’échéance de votre engagement en tant qu’indemnité de résiliation. Grâce à la loi Chatel, vous pouvez mieux vous protéger contre la résiliation la deuxième année.

Conserver son numéro de téléphone

Malgré la résiliation anticipée de votre contrat auprès de votre opérateur mobile actuel, vous pouvez demander la conservation de votre numéro de téléphone. En demandant que votre numéro de téléphone soit transféré d’un opérateur à un autre, vous pouvez éviter des procédures lourdes. Le nouvel opérateur est responsable de la résiliation de votre contrat en cours. Ainsi, vous bénéficiez également d’un gain de temps considérable.

Les codes indispensables au changement d’opérateur

Dans le cadre d’un changement d’opérateur mobile, l’obtention du code RIO et du code IMEI de votre téléphone est indispensable.

Le Relevé d’Identité Opérateur (ROI)

Les exigences de portabilité doivent être faites lors de la signature d’un nouveau contrat. Vous devez fournir votre numéro RIO (Relevé d’identité Opérateur) pour le nouvel opérateur. Le code RIO est un identifiant unique attribué à chaque numéro de téléphone mobile et se compose de 12 chiffres. Pour cela, vous pouvez l’obtenir en composant le 3179 avec le téléphone mobile correspondant. Peu importe votre ancien opérateur, ce numéro commun est toujours valable. Vous pouvez passer cet appel gratuitement depuis votre téléphone mobile. Il s’agit en général d’un serveur vocal d’information (SVI), disponible 24h/24 et 7jours/7, qui vous fournit de manière automatique votre numéro RIO. Ensuite, les informations transmises par le SVI sont confirmées par SMS. Le SVI indique également au consommateur les dates de début et de fin de l’engagement, ce qui lui permettra de calculer les éventuels frais de résiliation anticipée.

« Désimlocker » son téléphone

Pour faciliter votre résiliation de contrat, votre opérateur mobile peut désimlocker votre téléphone. Le processus de déblocage est divisé en deux étapes :

La première étape consiste à récupérer le numéro IMEI (International Mobile Equipment Identity) du téléphone portable. Le numéro IMEI est le numéro de série du téléphone. Il est indiqué à l’arrière de la batterie du mobile et aussi sur l’étiquette d’emballage. Le moyen le plus simple de le connaître est de composer la code suivante * # 06 #.

La deuxième étape consiste à contacter votre opérateur mobile et à lui fournir ce code IMEI. Pour certains opérateurs, comme Orange et SFR, la procédure de déblocage peut être effectuée directement en ligne. Pour les autres, vous devez appeler le service client.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *