Vivo Nex : la nouvelle pépite du marché chinois

Vivo Nex : une véritable révolution

Il était très attendu depuis plusieurs semaines et, ça y est, le Vivo Nex est enfin sorti de sa tanière. Conformément aux bruits de couloir, la bête reprend de nombreuses caractéristiques du concept Apex, dévoilé en début d’année. Ce concentré de technologies innovantes met un bon coup dans la fourmilière qu’est le marché du mobile. L’équipe QuelForfaitMobile fait les présentations.

Le concept Vivo Apex était particulièrement prometteur. Il affichait fièrement un écran aux bordures quasi invisibles à l’oeil nu et, surtout, sans encoche. Le son devait passer au travers de la dalle et le capteur d’empreintes se cachait sous la façade. Au moment de sa présentation, voir débarquer un modèle de série seulement quelques mois plus tard semblait impossible… Et pourtant !

Vivo Nex : un nouveau cap avant le 100% borderless

Vivo Nex : il arrive sur le marché chinois

Au final, le Vivo Nex tient beaucoup des promesses faites par le prototype Apex. Il présente un impressionnant ratio de 91.2% pour un format 19.3:9. Seules de fines bandes, à peine apparentes, empêchent le smartphone d’atteindre le résultat tant espéré du 100% borderless. C’est un record sur le marché ! L’écran interpelle par sa taille, mais aussi par sa résolution de grande qualité. Il bénéficie de la technologie Super Amoled et de la Full HD+.

Mais où se cache la caméra frontale ? Pour éviter l’encoche, Vivo s’est montré rusé en proposant un module photo escamotable. Celui-ci coulisse en à peine une seconde à la première sollicitation. Le niveau de robustesse du mécanisme pourrait inquiéter, mais la marque se veut rassurante. Selon elle, il est suffisamment solide pour résister aux chocs. Avec ses 8 Mpix, la caméra frontale devrait être capable de réaliser de jolis clichés. Elle complète l’offre du double capteur photo arrière développant 5 et 12 Mpix.

Concernant le son et le capteur d’empreintes, tout passe par l’écran, à l’image du concept Apex. Le Vivo Nex reçoit la technologie Screen SoundCasting permettant d’émettre un son épatant au travers du vitrage. Quant au déverrouillage du smartphone, il s’exécute rapidement grâce au système de détection de l’empreinte intégré à la dalle. Pionnier en la matière, Vivo maîtrise bien l’exercice et intègre la troisième génération de son capteur au Nex.

Vivo Nex : rejoindra-t-il la France ?

Vivo Nex : le premier smartphone borderless ?

La fiche technique du nouveau flagship Vivo est tout à fait honorable. Elle rassemble les meilleurs composants du marché et cherche à satisfaire au mieux une clientèle parfois déçue par la concurrence. Ainsi, le Vivo Nex intègre un port jack quand les autres marques tendent à s’en défaire. Il livre une OS sobre, basée sur Oreo 8.1 et une batterie de 4000 mAh.

Deux versions du smartphone sont au catalogue. La première se dote de la puissante puce Snapdragon 845 et profite de 8 Go de RAM. En termes de stockage, l’acquéreur peut choisir entre 128 et 256 Go. La deuxième édition bénéficie du nouveau processeur Snapdragon 710, inauguré récemment par Xiaomi. Celui-ci s’associe à 6 Go de mémoire vive et 128 Go d’espace pour sauvegarder photos, vidéos, fichiers, etc.

Le Vivo Nex a été commercialisée en Chine le 23 juin dernier pour un tarif compris entre 3989 yuans (530 €) et 4498 yuans (595 €). À ce jour, la firme chinoise n’est jamais sortie du territoire asiatique, mais cela ne nous empêche pas d’espérer voir l’appareil débarquer dans nos contrées.

Xiaomi Mi 8 : une réplique de l’iPhone X ?

Xiaomi Mi 8 : design semblable à l'iPhone X

C’est connu, les constructeurs chinois ont tendance à fortement “s’inspirer” des produits de marques occidentales. Xiaomi ne fait pas exception. Les smartphones du fabricant ont souvent des airs d’iPhone déguisé. Au premier coup d’oeil, le nouveau Xiaomi Mi 8 pourrait presque être confondu avec l’iPhone X. Alors, a-t-on affaire à un appareil véritablement inédit ?

Nous vous en avions parlé il y a quelques semaines sur QuelForfaitMobile : la marque chinoise Xiaomi s’implante enfin en France. Son entrée sur le marché s’annonce fracassante, surtout qu’elle n’a pas dit son dernier mot !

Ce n’est pas un, mais ce sont trois nouveaux modèles qui ont été présentés par Xiaomi. Le leader de la gamme se nomme Mi 8. C’est un smartphone haut de gamme, doté des dernières technologies. Il vient titiller les ténors du secteur : le Samsung Galaxy S9+, le Huawei P20 Pro ainsi que l’iPhone X. Il se décline dans une édition limitée “Explorer”, au design spécifique. Enfin, une version SE rejoint la gamme. Il s’agit d’un mobile plus compact et moins cher, à l’instar d’un certain iPhone SE.

Xiaomi Mi 8 : encore et toujours l’encoche…

Xiaomi Mi 8 : double module photo 12 Mpx

Le Xiaomi Mi 8 se caractérise par une silhouette sobre et élégante, qui n’est pas sans rappeler celle d’un autre smartphone. L’adoption de l’encoche n’est d’ailleurs pas étrangère à ce sentiment. Vous vous dites peut-être : “Encore un appareil à encoche ?” Eh oui, cette tendance durera le temps qu’il faudra aux constructeurs pour trouver une solution permettant un écran 100% borderless. Vivo pourrait bien avoir élucidé le problème avec son futur mobile Nex. Pour l’instant, le Mi 8 parvient à couvrir 88.5% de la surface. Celle-ci prend la forme d’une dalle Amoled de 6.21 pouces au curieux ratio 18.7:9. Entre le format 18:9 et 19:9, Xiaomi n’a pas tranché.

Côté performances, le Xiaomi Mi 8 est équipé du processeur Snapdragon 845 avec 6 Go de RAM et une mémoire interne de 64, 128 ou 256 Go. Son excellente batterie de 3 400 mAh permet une autonomie tout à fait optimale.

Quant aux capacités de l’appareil en photographie, celles-ci sont assez prometteuses. Xiaomi a mis en place un département dédié à la question. Les experts ont donc planché sur un double module photo de 12 Mpx chacun. Le dispositif s’avère assez proche de celui du Mi Mix 2S tout en connaissant un certain nombre d’améliorations. Le module frontal développe 20 Mpx et devrait créer de beaux selfies.

Xiaomi Mi 8 Explorer Edition : une finition translucide

Xiaomi Mi 8 édition Explorer

Dans la continuité du Xiaomi Mi 8, le constructeur annonce l’édition spéciale Explorer. Elle se caractérise tout d’abord par un look spécifique. La coque qui l’enveloppe est transparente et laisse entrevoir les différents composants de l’appareil. C’est une réelle originalité pour un smartphone haut de gamme.

Outre l’aspect stylistique, l’Explorer apporte également des nouveautés d’ordre technique. Les procédés de déverrouillage du mobile sont encore plus efficaces que ceux du modèle de base. On a accès à un capteur d’empreintes placé sous l’écran alors qu’il se trouve au dos du Mi 8. Xiaomi présente aussi une fonctionnalité “Face ID”, un terme directement copié du champ lexical d’Apple. Elle est capable de constituer un masque 3D à partir de capteurs infrarouges. Si la marque peut librement utiliser le nom “Face ID” en Chine, ce n’est pas le cas en Europe où Apple l’a déjà déposé. À défaut, Xiaomi parlera de “3D Face Unlock”.

Les deux technologies se trouvant exclusivement sur le Mi 8 Explorer sont bluffants d’efficacité. Leur rapidité d’exécution en fait un argument de poids face à la concurrence.

Xiaomi Mi 8 SE : l’inauguration de la puce Snapdragon 710

Xiaomi Mi 8 SE : Snapdragon 710

Le troisième et dernier modèle présenté est le Xiaomi Mi 8 SE, la variante compact du catalogue. Il affiche une dalle Amoled de 5.88 pouces et adopte, lui aussi, l’encoche. La grande particularité du smartphone est qu’il intègre pour la toute première fois le processeur Snapdragon 710. Ses performances ne sont, certes, pas aussi impressionnantes que celles de la puce Snapdragon 845, mais il possède tout de même ses propres arguments. Il intègre notamment des composants dédiés à l’intelligence artificielle.

On ignore encore si le Xiaomi Mi 8 SE sera commercialisé en France, mais cela devrait être le cas du Mi 8. À ce stade, les prix européens restent inconnus. En Chine, les tarifs démarrent à 2 699 yuans (soit environ 360 €) pour le Mi 8. L’Explorer s’affiche à 3 699 yuans (494 €) et le SE est cédé à 1 799 yuans (240 €).

Free Mobile poursuit sa conquête de l’Europe et débarque en Italie

Free : implantation en Italie de l'opérateur français

Souvenez-vous, en 2012, Free Mobile est arrivé sur le marché de la téléphonie française tel un mastodonte et a cassé les tarifs des forfaits mobiles. Iliad, la maison-mère, poursuit son invasion en Italie. Elle débarque avec une offre ultra agressive : 5.99 € par mois. Il s’agit d’un abonnement complètement inédit, qu’on aimerait bien voir arriver en France…

Free en Italie : 5.99 € par mois !

Free : forfait mobile pas cher en Italie

Le groupe de Xavier Niel provoque un séisme partout où il s’implante. Après avoir bouleversé l’Hexagone avec ses forfaits mobiles sans engagement à prix cassés, Iliad inaugure sa filiale italienne, pilotée par Benedetto Levi. Pour marquer son arrivée, l’opérateur lance une offre unique, disponible au prix imbattable de 5.99 € mensuel. Comme à son habitude, il propose un forfait sans engagement et illimité, qui comprend les appels, les SMS et un grand nombre de données. Ce ne sont pas moins de 30 Go de 4G+ qui sont inclus. Jusqu’à présent, aucun opérateur n’a été en mesure d’offrir un tel nombre de données pour un si petit prix. D’autant plus qu’il s’agit de 4G+, une version plus rapide de la 4G basique.

Concernant les conditions de l’abonnement, pas de frais caché : tout est clairement indiqué. La carte SIM coûte 10 € pour les nouveaux clients. Les MMS ne sont pas compris dans la formule et s’exposent à un tarif de 0.49 € par envoi. Quant à la data web, une fois les 30 Go consommés, il faut débourser 0.90 € pour chaque 100 Mo supplémentaire.

Iliad : une implantation italienne bien orchestrée

Free se lance en Italie !

Afin de réussir son entrée sur le marché italien, la société-mère de Free poursuit la même stratégie que lors de son coup d’état français. L’opérateur, baptisé Iliad en Italie, annonce que le tarif à 5.99 € par mois ne sera disponible que pour le premier million d’abonnés. Bien sûr, une fois inscrits, les clients sont assurés de pouvoir bénéficier de ce prix à vie. En France, en 2012, Free avait également limité le nombre de lignes disponibles avec l’offre de lancement. L’objectif était d’encourager les français à sauter le pas. Finalement, la limite à 3 millions est tombée et l’offre est devenue pérenne.

Iliad débarque dans un écosystème composé de trois opérateurs. Tout d’abord, on trouve TIM, la société historique de téléphonie italienne. Ensuite, on a affaire à Vodafone et Wind Tre, alliés depuis peu. Ainsi, Iliad devient le quatrième opérateur du pays et pas n’importe lequel puisqu’il est deux à trois fois moins cher que ses concurrents. C’est un argument de poids pour réussir son implantation, tout comme la promesse de transparence. “Nos conditions générales d’abonnement tiennent sur une page” explique Levi.

Un nouveau forfait mobile Free en France ?

Free : forfait mobile à 5.99 € en Italie

À l’heure actuelle, il n’existe pas de forfait mobile dans cette tranche budgétaire et offrant de tels avantages en France. L’opérateur avait récemment indiqué s’apprêter à annoncer de nouvelles offres pour l’Hexagone. Finalement, celles-ci ne concernent que les box. Peut-on espérer, un jour, un abonnement similaire dans nos contrées ? Rien n’est moins sûr. En effet, Free traverse actuellement une période difficile. Ses investisseurs ne le croient pas capable d’atteindre ses objectifs. Cette perte de confiance est couplée avec une baisse du nombre d’abonnés. En clair, le moment n’est pas le mieux choisi pour brader ses prix.

Free pourrait également se positionner sur la 4G+, comme il le fait en Italie. Chez nous, il est l’un des seuls opérateurs à ne pas communiquer dessus. Va-t-il sauter le pas ? La réponse devrait arriver prochainement.

Hormis sa conquête de l’Italie, Iliad est sur le point de sceller un autre deal : le rachat de l’opérateur irlandais Eire. Qui sera le prochain pays visé ? On l’ignore, mais l’entreprise française ne semble pas prête à s’arrêter.

Xiaomi arrive en France avec son Mi Mix 2S

Xiaomi Mi Mix 2S : le nouveau flagship de la marque

Ça y est, le constructeur chinois Xiaomi fait ses débuts en France. QuelForfaitMobile revient sur cette arrivée remarquée et sur le nouveau flagship de la marque : le Xiaomi Mi Mix 2S. Proposé à partir de 499 €, il vient directement concurrencer le OnePlus 6.

Xiaomi débarque dans l’Hexagone !

Xiaomi Mi Mix 2S arrive en France

Les consommateurs tricolores possédaient déjà des appareils Xiaomi grâce à l’import. Dorénavant, il sera encore plus facile d’acquérir les produits de la marque. Une première boutique ouvre à Paris et la firme multiplie les partenariats pour s’implanter dans le pays. Les quatre opérateurs principaux, ainsi que de nombreux revendeurs, ont signé pour vendre les smartphones Xiaomi. Ces accords sont nécessaires afin de garantir une visibilité rapide et efficace du fabricant.

À l’image de OnePlus, le crédo de Xiaomi est de proposer du haut de gamme, mais à prix cassés. L’offre des mobiles ultra performants à 500 € est de plus en plus fournie. De quoi inquiéter Apple et Samsung qui ont, de leur côté, dépassé la barre des 1 000 €.

Parmi les produits vendus en France, on retrouve le Mi Mix 2S, le Mi Mix 2, le Redmi Note 5, le Mi A1 ou encore le Redmi 5. Le chinois compte également de nombreux accessoires et même une trottinette électrique à son catalogue.

Xiaomi Mi Mix 2S : un smartphone atypique

Xiaomi Mi Mix 2S : design innovant

Alors, que vaut ce nouvel arrivant sur le marché français ? Le Xiaomi Mi Mix 2S se distingue au premier coup d’oeil par son look novateur. Son écran borderless recouvre 82 % de la surface avant. Il bénéficie d’une dalle Full HD+ et est au ratio 18:9. Ici, l’encoche n’est pas présente. Pour l’éviter, le constructeur trouve une astuce étonnante : placer le capteur photo frontal tout en bas à droite. Prendre des selfies ne semble donc plus aussi pratique. Il convient de retourner l’appareil pour faciliter la prise en main. Curieux !

Pour le reste, le Xiaomi Mi Mix 2S ravit par la qualité de sa finition. Sa livrée céramique présente l’avantage de ne laisser aucune trace de doigts. Le capteur d’empreintes est correctement placé au dos. Dans l’ensemble, il s’agit d’un téléphone élégant et en accord avec les exigences des clients premium.

Côté performances, le smartphone intègre le dernier processeur Qualcomm Snapdragon 845 avec 6 Go de RAM. La puce graphique Adreno 630 permet une fluidité optimale lors des sessions de jeu. En s’armant des meilleurs arguments du marché, Xiaomi a toutes les cartes en main pour séduire le public hexagonal.

Que vaut le Xiaomi Mi Mix 2S face à la concurrence ?

Xiaomi Mi Mix 2S : concurrence le OnePlus 6

Une chose est sûre : la compétition est de plus en plus acharnée sur le marché mobile. Après le franchissement de la barre symbolique des 1 000 € par Apple, certains constructeurs ont décidé de baisser leurs tarifs le plus possible. C’est notamment le cas de OnePlus, Honor ou encore Xiaomi. Avec le Mi Mix 2S, l’objectif est de titiller le OnePlus 6, fraîchement dévoilé. Parvient-il à rivaliser avec celui qui est présenté comme le roi du segment ?

Verdict : les deux smartphones se valent et il est difficile de les départager clairement. Chacun adopte sa propre stratégie. Xiaomi mise sur l’originalité avec son design novateur sans encoche et son interface MIUI spécifique. OnePlus, à l’inverse, rend une copie beaucoup plus classique, mais qui épate toujours autant les foules. Tous deux régalent les amateurs de photographie avec leurs excellents modules. L’autonomie est bonne et les performances sont impressionnantes.

Il revient donc au client de trancher entre les deux appareils. Avec ou sans encoche ? Oxygen OS ou MIUI ? La prise jack, absente chez Xiaomi, est-elle indispensable pour vous ou bien préférez-vous la charge sans-fil (proposée par Xiaomi cette fois) ?

OnePlus 6 : les premières impressions de QuelForfaitMobile

OnePlus 6 : design Mirror Black

Ça y est, le OnePlus 6 est officiellement présenté ! Après des mois de rumeurs et de suspense, le voile est enfin levé sur sa fiche technique, son design et son prix. Alors, le smartphone haut de gamme est-il à la hauteur des attentes qu’il a suscité ?

OnePlus 6 : l’arrivée de l’encoche confirmée

OnePlus 6 : trois couleurs

Il y a quelques mois, le OnePlus 5T avait frappé fort. Avec une fiche technique béton et des prix ultra compétitifs, il n’en fallait pas plus pour faire trembler la concurrence. Depuis, certains constructeurs ont offert des alternatives, à l’instar de Honor ou de Xiaomi. Alors, le millésime 2018 fait-il toujours aussi mal ? C’est ce que nous allons découvrir.

Premier constat : OnePlus suit la tendance et adopte, lui aussi, l’encoche. Pour les allergiques, sachez  qu’il est possible de la masquer en ajoutant une barre noire numérique. L’illusion d’optique est totalement réussie. En effet, la dalle OLED offre une qualité d’affichage excellente grâce à sa définition Full HD+. Mais cette astuce n’a rien d’original puisqu’elle est déjà proposée par le Huawei P20 Pro. Le OnePlus 6 reprend d’ailleurs d’autres éléments de son compatriote. On pense notamment au format 19:9 et aux bords très arrondis qui entourent l’écran.

De dos, le OnePlus 6 se montre très séduisant. Vêtu d’une livrée en verre, il est disponible en trois coloris. Vous pouvez opter pour la teinte Mirror Black, sublime, mais qui laisse malheureusement des traces de doigts sur son fini brillant. La deuxième option est la version Midnight Black, mate et agréable au toucher. Enfin, le dernier ton au choix est Silk White. Il présente la particularité d’être constitué de 6 couches et d’afficher une finition nacrée.

Puissance maximale et charge rapide

OnePlus 6 : design avant et arrière

Au niveau des performances, le constructeur chinois propose ce qui se fait de mieux. Il dote son nouveau smartphone de la toute dernière puce Qualcomm, la Snapdragon 845, avec 6 ou 8 Go de RAM. Bilan : l’expérience est particulièrement fluide. Concernant l’espace de stockage, l’entrée de gamme comprend 64 Go. Les plus gourmands en applications et images pourront opter pour les versions 128 ou 256 Go.

Sans surprise, le OnePlus 6 est compatible avec Dash Charge ; le système de charge rapide du fabricant. Il garantit une journée entière d’autonomie après seulement 30 minutes de charge.

Quant au nouveau logiciel Oxygen OS, il tourne sur Android 8.1 et comporte, entre autres, un mode jeu très intéressant. Grâce à lui, vous n’êtes plus embêté(e) en pleine partie par des notifications envahissantes. En plus, les applications en tâche de fond n’accaparent plus toutes les ressources.

OnePlus 6 : que donne la photographie ?

OnePlus 6 : design Midnight Black

De nos jours, le talent photographique du mobile est l’un des critères d’achat les plus importants. Samsung a récemment revendiqué être en tête de course avec son S9, mais la concurrence n’est jamais très loin. Comment se place le OnePlus 6 de ce côté-là ? Le chinois reste sur la désormais classique association de deux modules photo. Le premier développe 12 Mpx et le second 20 Mpx. Après avoir abandonné la stabilisation optique pour ses précédents modèles, OnePlus décide d’y revenir pour le plus grand bonheur des photographes en herbe.

En pratique, qu’est-ce que ça donne ? Les clichés sont convaincants lorsque l’environnement offre une bonne luminosité. Par contre, en basse lumière, les résultats sont plus hasardeux. Cela dit, les performances globales sont en progrès ; un bon point pour la marque.

Côté vidéo, OnePlus intègre la 4K, un éditeur directement installé sur la caméra et un mode Super Slow Motion. En clair, le fabricant propose le parfait kit pour faire de jolis montages.

La plus belle surprise de cette annonce reste le prix. En étant affiché à partir de 519 €, le OnePlus 6 n’augmente son tarif que de vingt euros. Il est certes plus cher, mais ce n’est rien face à l’envol des prix que connaît le segment premium. Pour l’acquérir, il faudra se tourner vers Amazon ou certains opérateurs français.

Tout savoir sur le smartphone reconditionné

Smartphone reconditionné : iPhone comme neuf !

La course à la technologie n’épargne pas le monde des smartphones, loin de là ! De nouveaux modèles sortent très régulièrement et souvent à des prix exorbitants. Pour les plus petites bourses, il n’est pas toujours évident de trouver son bonheur. Pourtant, il existe une alternative : acheter un smartphone reconditionné. QuelForfaitMobile vous dit tout sur ce phénomène.

Qu’est-ce qu’un smartphone reconditionné ?

Smartphone reconditionné : réparation en cours

Un smartphone reconditionné n’est en fait rien d’autre qu’un appareil d’occasion qui a été remis en état de marche. Les adeptes de nouveautés technologiques ont vite tendance à se défaire des précédentes générations. Au moment d’acheter leur téléphone neuf, ils se débarrassent de l’ancien, souvent auprès de leur opérateur ou d’un constructeur. La plupart du temps, celui-ci est encore en bon état et ne nécessite que de petites réparations pour être revendu à un prix cassé. Il passe donc par les mains d’un grossiste réparateur avant d’être envoyé à un revendeur.

Au départ, Apple avait le monopole : tout appareil qui échouait les tests de qualité ou qui était ramené sous garantie voyait sa pièce défectueuse remplacée. Ensuite, le célèbre fabricant américain les mettait en vente sur un espace dédié. Aujourd’hui, il n’est plus le seul sur le marché. En effet, le smartphone reconditionné est partout : les constructeurs, les grandes surfaces, les sites e-commerce généralistes, les plateformes spécialisées ou encore les opérateurs.

Durant l’année 2016, le phénomène a connu un boom sans précédent. En 1 an, le nombre de vente a doublé. Désormais, la pratique est incontournable et ne cesse de prendre en importance.

Quels sont les avantages d’un smartphone reconditionné ?

Smartphone reconditionné : iPhone réparé

Vous êtes à la recherche d’un iPhone ou d’un Samsung, mais vous ne souhaitez pas octroyer un budget trop important à l’achat de votre nouveau téléphone ? Alors vous vous intéressez sûrement aux smartphones reconditionnés. Ils présentent l’avantage d’être affichés à des tarifs très intéressants. En plus, ce n’est pas l’offre qui manque. De plus en plus de sites spécialisés fleurissent de toutes parts : Back Market, Recommerce, Love2Recycle… Ils proposent le smartphone dans tous ses états. Selon la qualité de son fonctionnement, il obtient une note et le prix est fixé en fonction.

Outre le bénéfice pour votre tirelire, acheter un smartphone reconditionné est également un bon geste pour l’environnement. Nos mobiles font partie des technologies les plus néfastes pour notre planète. Opter pour le recyclage est donc une excellente idée.

Enfin, en cas de pépin, vous bénéficiez la plupart du temps d’une garantie allant de 6 à 18 mois. L’équipe QuelForfaitMobile vous recommande de toujours bien vérifier ce point avant de passer commande pour éviter les mauvaises surprises !

Smartphone reconditionné : à quoi faut-il faire attention ?

Smartphone reconditionné : les appareils à réparer

Prenez garde, bien que la pratique soit répandue, elle ne comporte pas moins quelques risques. La majorité des acheteurs ressortent satisfaits de leur acquisition, mais il subsiste malgré tout quelques mécontents. Le problème principal est le circuit du smartphone reconditionné. Il passe d’un acteur à un autre et mène un véritable parcours du combattant avant d’atterrir entre vos mains. Par exemple, un particulier commence par revendre son téléphone à son opérateur, qui l’envoie ensuite à une réparateur. Ce dernier cède le mobile reconditionné à une plateforme spécialisée avant d’être mis à la vente. Cet exemple illustre le cheminement le plus simple. Parfois, les mobiles peuvent être importés d’autres pays, sans que l’on connaisse vraiment leur origine. La faute à l’offre qui se fait plus rare que la demande !

Lorsque vous vous renseignez pour acquérir un smartphone reconditionné, pensez à vérifier quelques points :

  • La transparence sur la provenance de l’appareil : est-ce mentionné quelque part sur l’offre ?
  • L’identification du produit : le site a-t-il pu confirmer qu’il ne s’agit pas d’un téléphone volé ou contrefait ?
  • Le déblocage : avez-vous l’assurance que vous pourrez utiliser le mobile ?
  • Les tests de performance : le site parle-t-il de l’état de la batterie ?

Pour plus d’assurance, sachez qu’il existe deux labels qualité : “Mobile certifié recyclé” et “Mobile certifié reconditionné”. Le premier atteste de la qualité des circuits de collecte et de recyclage. Le second est caractérisé par toute une batterie de tests suite au reconditionnement pour assurer la réparation sérieuse de l’appareil.

Carte SIM prépayée : quelle offre faut-il choisir ?

Carte SIM prépayée : comparatif des offres

Aujourd’hui, les cartes SIM prépayées se font de plus en plus rares, largement dominées par les forfaits mobiles sans engagement. Cela dit, elles ne sont pas en voie de disparition et séduisent encore de nombreux clients. QuelForfaitMobile vous parle des avantages de cette solution et vous présente les meilleures offres de Bouygues Telecom, SFR et Orange.

Comprendre le fonctionnement de la carte SIM prépayée n’a rien de sorcier. Il suffit de se rendre chez l’opérateur de son choix et d’acquérir une puce. Celle-ci est généralement déjà chargée d’un certain montant. Pour le dépenser, il existe plusieurs possibilités selon le type de carte auquel on a affaire :

  • La carte SIM prépayée classique : chaque utilisation génère une baisse du crédit disponible. Les appels, les SMS/MMS et parfois les données Internet ont des tarifs spécifiques, qui s’appliquent au fur et à mesure.
  • La carte SIM prépayée illimitée : elle permet de consommer à l’infini, mais dans un temps imparti.
  • La carte SIM prépayée à rechargement automatique : plus proche d’un forfait mobile, celle-ci permet de ne pas se préoccuper du manque de crédit. Elle se recharge d’elle-même une fois un certain seuil franchi. Cela peut aussi se faire mensuellement.

Les cartes sim prépayées de Bouygues Telecom

Chez Bouygues Telecom, il y a une carte SIM prépayée pour tous les besoins. Les offres se découpent en trois catégories : la carte XL, la carte classique et la carte vers l’international. Toutes permettent de garder sa ligne ouverte pendant 1 an. Cela signifie que l’opérateur donne la garantie de garder son numéro de téléphone une année entière.

Mais ce n’est pas tout, il accorde également 50 SMS en plus tous les mois, ainsi que 10 € pour toute recharge de 50 € (sur deux mois).

Carte SIM prépayée : Bouygues Telecom carte XL

La carte XL est l’option la plus polyvalente du catalogue de l’opérateur. Elle permet de profiter des appels et SMS illimités, mais aussi de données mobiles. Elle est limitée dans le temps, entre trois jours et deux mois selon le montant choisi. Lorsque cette période est écoulée, vous n’avez plus la possibilité de vous servir de votre carte.

L’avantage principal de la formule XL, ce sont les quelques euros supplémentaires offerts vers l’international. Cela peut s’avérer particulièrement utile si certains de vos correspondants se trouvent à l’étranger.

Carte SIM prépayée : Bouygues Telecom carte classique

La carte classique fonctionne de manière traditionnelle. C’est-à-dire que le crédit chargé est peu à peu dépensé par vos appels, vos SMS ou vos activités en ligne. Là aussi, le montant que vous payez n’est valable que pour une durée déterminée.

Cette offre est plus adaptée aux personnes communiquant très peu. La validité du crédit se compte en mois plutôt qu’en jour ou en semaine. Cela vous laisse le temps de l’utiliser à votre rythme.

Carte SIM prépayée : Bouygues Telecom carte internationale

Bouygues Telecom a pensé la carte vers l’international spécialement pour les personnes ayant des proches en Afrique. Elle permet d’appeler ses amis ou sa famille pour un coût moindre. On peut également en profiter pour naviguer sur Internet pour un tarif de 0.30 € par Mo.

Sachant que les forfaits mobiles (avec ou sans engagement) permettant de joindre l’étranger sont souvent très chers, la carte SIM prépayée s’avère être un excellent choix.

Les cartes sim prépayées de SFR

Chez SFR, le système est beaucoup plus simple. L’opérateur propose une carte SIM triple découpe à un prix bas (3.99 € au lieu de 9.99 €), puis différents modes de recharge. De base, la carte SIM comprend déjà un crédit de 10 €. À cela s’ajoutent les recharges qui poursuivent chacune un objectif distinct.

Carte SIM prépayée : SFR

Si vous souhaitez communiquer avec d’autres pays, la recharge à 20 € sera sans doute idéale pour vous. Elle permet jusqu’à 100 minutes d’appels vers n’importe quelle région du monde. Votre crédit est utilisable quand vous voulez durant 30 jours.

L’offre a 20.99 € se montre plus complète : les appels et les SMS/MMS sont illimités et vous disposez de 1 Go d’Internet. À nouveau, la recharge s’étend sur une durée de 30 jours.

Enfin, la dernière option est dédiée aux soirées et au week-end. Vos communications sont illimitées à ce moment-là et vous bénéficiez, en plus, de 5 € offerts.

Les cartes sim prépayées de Orange

Chez Orange, deux possibilités s’offrent à vous : la carte SIM Mobicarte ou l’Orange Holiday. La première inclut 5 € de crédit et coûte 3.90 € à l’achat. Elle propose également les appels et les SMS illimités de 21h à minuit. La seconde a vocation à vous accompagner durant vos vacances en Europe. Son tarif est de 39.99 € et comprend 2h d’appel, 1 000 SMS depuis l’Europe et vers le monde, ainsi que 10 Go de données mobiles en Europe. Son utilisation est limitée à 14 jours. Pour de plus longs séjours, il faudra trouver une autre solution !

Carte SIM prépayée : Orange

Concernant les recharges, le choix est infini. Pour un budget allant de 5 à 100 €, vous trouverez très probablement le compromis idéal pour combler vos besoins. L’offre internationale permet notamment des prix minis vers le Maghreb, l’Afrique ou le reste du monde. Plusieurs minutes de conversation sont comprises pour joindre vos correspondants.

Pour recharger votre carte SIM prépayée, rien de plus facile : il suffit de payer votre dû en ligne, depuis votre mobile, en point de vente ou via un distributeur. Sachez qu’il est également possible qu’un proche s’en charge pour vous. Tout comme vous pouvez vous en charger depuis l’étranger.

La Poste Mobile : toutes les offres de l’opérateur

Un forfait mobile chez La Poste Mobile

Vous souhaitez changer d’opérateur, mais vous ne savez pas vers lequel vous tourner ? L’équipe QuelForfaitMobile vous présente les offres de La Poste Mobile, une alternative bon marché aux entreprises historiques. Vous voulez assortir votre forfait à un smartphone dernier cri ?  Ou bien vous préférez ne pas trop vite vous engager ? La Poste Mobile en a pour tous les goûts : forfaits sans engagement, offres combinées ou encore cartes SIM prépayées.

La Poste Mobile est un opérateur virtuel, c’est-à-dire qu’il n’a pas son propre réseau et qu’il utilise celui d’un autre. Dans son cas, il s’agit de SFR, qui est également actionnaire minoritaire (49 %) de la société. Né en 2011 d’un partenariat avec La Poste, La Poste Mobile propose des forfaits pour toute la famille. L’opérateur définit son service en quatre mots d’ordre : proximité, performance, prix et praticité.

Les forfaits La Poste Mobile sans engagement

Forfaits mobiles sans engagement La Poste Mobile

Avec les forfaits mobiles sans engagement de La Poste Mobile, c’est la liberté assurée. Si votre offre ne vous convient pas, vous pouvez vous désabonner à tout moment. L’autre avantage est bien évidemment le tarif : des prix minis avec de nombreux avantages. Six forfaits sont proposés pour un coût variant entre 3,99 € et 18,99 €. Tous vous permettent de passer des appels, envoyer des SMS et surfer sur le net depuis vos vacances en Europe ou dans les DOM. En plus, à partir de 9,99 € par mois, vous avez un accès illimité à Music, une application de musique en streaming développée en partenariat avec Universal Music. Elle ne contient aucune publicité et intègre également un mode hors connexion.

Les forfaits entrée de gamme (à 3,99 et 6,99 € par mois) sont réservés aux plus petits consommateurs de données. En optant pour ceux-ci, vous pouvez passer jusqu’à 2 heures d’appels et envoyer une quantité illimitée de SMS. Pour parcourir le web, vous avez droit à 200 Mo.

Les deux abonnements suivants (à 9,99 € par mois) ont le même prix, mais ne s’adressent pas à la même clientèle. Le premier propose 10 Go de data, ce qui convient mieux à quelqu’un qui surfe beaucoup sur le net. Les appels sont, quant à eux, limités à 2 heures. Le second, c’est l’inverse : les appels et SMS sont illimités, mais les données ne sont que de 2 Go.

Enfin, les deux forfaits les plus onéreux proposent les appels et SMS illimités ainsi que le service Music, mais ne mettent pas à disposition le même nombre de data. Pour 12,99 € par mois, on a droit à 20 Go et pour 18,99 € 120 Go.

La Poste Mobile : un nouveau smartphone avec son forfait

Forfaits mobiles avec smartphone

Si vous souhaitez profiter de votre changement de forfait pour acquérir un nouveau téléphone à un prix très avantageux, vous pouvez opter pour une offre avec engagement. Cette fois, il existe cinq abonnements distincts. Pour choisir, réfléchissez à vos besoins. Utilisez-vous votre connexion Internet pour regarder des vidéos, télécharger des applications ou encore jouer en ligne ? Dans ce cas, il vaudrait mieux sélectionner le forfait à 29,99 € (10 Go) ou celui à 39,99 € (60 Go) par mois. L’application de musique illimitée de La Poste Mobile est également comprise dans ce prix.

Dans le cas où vous n’utilisez pas énormément vos données Internet mais que vous passez beaucoup de temps au téléphone, il serait intéressant d’opter pour l’abonnement à 19,99 € par mois.

Pour les plus petits budgets, les deux offres à 9,99 € et 12,99 € par mois s’imposent comme un bon compromis. En plus, elles sont utilisables, comme les trois autres, en Europe. Plus besoin de désactiver votre connexion à l’étranger !

Les cartes SIM prépayées de La Poste Mobile

La Poste Mobile : quel forfait choisir ?

La Poste Mobile propose, comme de nombreux autres opérateurs, des cartes SIM prépayées qui permettent une consommation à votre rythme et des tarifs au plus près de vos besoins. En choisissant le prépaiement, vous évitez le rendez-vous mensuel de la facture. Vous payez uniquement lorsque vous devez recharger votre carte. Pour ce faire, rien de plus simple : rendez-vous sur votre espace client La Poste Mobile, au guichet de La Poste ou par téléphone au 2525.

À l’achat, une carte prépayée coûte 9,99 €. Si vous n’avez pas de téléphone portable, vous préférerez sans doute un pack prépayé à 19,99 € qui comprend un appareil basique. Concernant les recharges, il existe différentes formules, avec ou sans Internet.

Pas d’inquiétude, opter pour une carte prépayée ne veut pas dire que vous devez tirer une croix sur les appels internationaux. Il existe aussi des offres réservées à l’international. Elles vous permettent de joindre n’importe quel pays à des tarifs très avantageux.

Choisir une offre box + mobile

Forfaits combinés box et mobile

Saviez-vous qu’il était bien plus économique de souscrire un forfait combiné pour votre box et votre mobile ? En faisant ce choix, vous dépensez jusqu’à 120 € en moins par an. Ce n’est pas négligeable ! En plus, vous disposez des mêmes conditions de services que si vous preniez deux offres distinctes.

Tous les abonnements présentés ci-dessus sont compris dans la formule combinée. Ainsi, vous pouvez préférer un forfait avec ou sans engagement selon vos préférences. Suivant votre choix, vous ferez plus ou moins d’économies. Dans tous les cas, vous êtes assuré(e) de bénéficier d’au moins 2 € de remise par mois.

ARCHOS Diamond Omega : le nouveau challenger !

ARCHOS Diamond Omega : design avant et arrière

En fin d’année 2017, la firme française ARCHOS a sorti son tout premier smartphone haut de gamme. Proposé pour moins de 500 euros avec une belle fiche technique, il a de quoi faire frémir la concurrence. Alors, que vaut-il une fois pris en main ? QuelForfaitMobile s’est penché sur la question et vous livre ses impressions.

Design : élégance et raffinement au rendez-vous

ARCHOS Diamond Omega : look raffiné

Depuis quelques mois, ARCHOS entretient un partenariat avec Nubia, l’ex-filiale de ZTE. L’objectif de la marque française : étoffer sa gamme premium grâce au savoir-faire de son partenaire. C’est dans ce contexte que le tricolore lance son nouveau smartphone ARCHOS Diamond Omega. Ailleurs dans le monde, on a affaire à son jumeau, baptisé, quant à lui, Nubia Z17S. Avec un prix de 499 € il vient directement concurrencer le OnePlus 5T, la star du segment.

Côté style, ARCHOS frappe fort avec une coque en verre brillante. L’unique coloris proposé est un bleu nuit très réussi. À l’arrière, le ton sombre est réhaussé par une fine ligne rouge entourant les modules photo. On reconnaît là la signature caractéristique de Nubia. Toujours au dos, le capteur d’empreintes est disposé juste au dessus du logo de la marque, soit une position optimale pour le doigt.

Le Diamond Omega profite d’un large écran bord à bord. Avec son ratio 17:9, il offre une immersion totale dans le contenu affiché. La dalle IPS Full HD+ présente de belles images.

Notre seul regret concernant la conception de l’appareil est l’absence de prise jack. Pour brancher ses écouteurs, il faut se servir d’un adaptateur USB-C. Heureusement, ARCHOS anticipe cette difficulté en le fournissant avec le téléphone.

Des performances dignes des plus grands

ARCHOS Diamond Omega : smartphone élégant

L’ARCHOS Diamond Omega est animé par un processeur Snapdragon 835, l’un des meilleurs du marché. Il dispose de 8 Go de RAM et de 128 Go de stockage. Les performances sont très prometteuses sur le papier et cela se vérifie une fois le smartphone démarré. Il tient notamment très bien la cadence imposée par certains jeux vidéos gourmands en ressources. Globalement, nous sommes impressionnés par sa vitesse lumière.

Au niveau de l’interface, on a affaire à une surcouche logicielle signée Nubia. Elle prend racine sur Android Nougat et s’avère très efficace. Sans fioritures inutiles, elle va à l’essentiel. On ne trouve pas une flopée d’applications préinstallées, comme c’est le cas chez de nombreux concurrents, et c’est très appréciable.

Le Diamond Omega propose de nombreux raccourcis fonctionnant grâce à des gestes spécifiques. Par exemple, il est possible de régler le niveau de luminosité en glissant le doigts de haut en bas (et vice versa) sur les tranches de l’appareil. Simple et pratique !

Au chapitre de l’autonomie, là aussi on trouve des fonctionnalités intéressantes. Avec une utilisation classique du smartphone, sa batterie tient un peu plus d’une journée. Sa force principale vient de sa technologie de recharge éclair qui permet d’atteindre 50% en seulement 20 minutes.

ARCHOS Diamond Omega : né pour la photographie ?

ARCHOS Diamond Omega : né pour la photographie

L’un des éléments qui interpelle au premier regard, c’est le double capteur photo présent à l’arrière, mais surtout à l’avant. Par conséquent, on peut compter sur l’association de capteurs de 12 Mpix et de 23 Mpix pour produire de jolis clichés. On retrouve sans grande surprise un mode portrait avec effet bokeh. De plus en plus populaire, c’est presque devenu un passage obligé pour les constructeurs. En tout cas, celui d’ARCHOS est excellent.

En basse lumière, le module photo s’en sort plutôt bien avec un bon niveau d’exposition. On constate néanmoins une légère perte de détails. Mais globalement, l’ARCHOS Diamond Omega reste un super photographe. On apprécie particulièrement l’effet flou d’arrière-plan qui offre un rendu expert aux selfies.

Avec le nouveau smartphone haut de gamme du français, on obtient un rapport qualité/prix optimal. En plus de pratiquer un tarif raisonnable, ARCHOS propose en ce moment une offre exceptionnelle. Jusqu’au 30 avril 2018, pour tout achat d’un ARCHOS Diamond Omega, vous recevez une PicoPlug (valeur de 20 €) et 200 € offerts sur la boutique web. PicoPlug est une prise connectée qui place tous vos objets connectés en réseau. Une application dédiée permet ensuite de les contrôler à distance. Vous pouvez aussi choisir de les piloter par la voix.

Huawei P20 Pro : le nouveau ténor du haut de gamme

Huawei P20 Pro design avant et arrière

L’univers de la téléphonie mobile est en effervescence depuis la sortie, il y a quelques jours, du Huawei P20 Pro. Le nouveau smartphone du constructeur chinois fait événement et s’annonce déjà comme l’un des meilleurs rapport qualité/prix de l’année 2018. Quelforfaitmobile vous dévoile les belles surprises qu’il cache sous son élégante robe en verre.

Encore une encoche ? Pas tout à fait…

Huawei P20 Pro bleu

Avec son nouveau smartphone, Huawei abandonne définitivement le métal et adopte, comme la concurrence, une finition verre raffinée. Celle-ci est un parti pris esthétique. D’autres modèles sont dans l’obligation de choisir ce matériau pour bénéficier de la charge à induction. Ce n’est pas le cas ici. Le Huawei P20 Pro rejoint les adeptes du format 19:9 qui commence à se généraliser.

On retrouve encore une fois la petite encoche inaugurée par Apple l’année dernière. Mais pour calmer les insatisfaits, le chinois a pensé à une astuce particulièrement ingénieuse. Dans les réglages, l’utilisateur a la possibilité d’ajouter une bande noire affichée à l’écran. En revanche, la marque n’a pas choisi de pousser sa démarche borderless à l’extrême. Au contraire, elle a gardé un bouton physique qui a pour avantage d’intégrer un capteur d’empreintes, mais également un système intelligent. La barre de navigation disparaît au profit de gestes sur le bouton physique. Il suffit d’un appui long pour déclencher le bouton principal, d’un appui court pour revenir en arrière et d’un swipe pour ouvrir le multitâche. La fonctionnalité est appréciable car elle est aussi rare que pratique.

Des performances efficaces

Huawei P20 Pro dans toutes les couleurs

La prise en main est facilitée par des tranches légèrement plus larges que la dalle. La qualité d’affichage est excellente. L’écran reste lumineux en toute circonstance, ce qui offre une bonne lisibilité. Concernant l’interface logicielle, elle est basée sur Android Oreo et se rapproche beaucoup de celle du Mate 10 Pro. Elle est donc de bonne qualité dans l’ensemble. On regrette simplement un nombre trop élevé d’applications préinstallées.

En termes d’autonomie, le P20 Pro s’aligne sur l’offre du marché. Il dépasse même certains de ses concurrents directs avec un excellent chrono de 13h15. Côté performances, Huawei réalise également un très bon résultat. L’appareil partage le même processeur que le Mate 10 Pro, soit le Kirin 970. Ce dernier offre 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage. Ce n’est pas le meilleur processeur du marché, mais les possibilités offertes sont amplement suffisantes.

Huawei P20 Pro : le premier triple module photo

Huawei P20 Pro vue arrière

Là où le Huawei P20 Pro se démarque très clairement, c’est au niveau de la photo. Le smartphone est le tout premier à intégrer un triple module photo. Ce choix est très prometteur, encore plus lorsque l’on étudie les capteurs en détail. Le premier fait 40 Mpix, le deuxième est un module monochrome de 20 Mpix et le troisième est un capteur monofocal dédié au portrait.

Et concrètement, qu’est-ce que ça donne ? La prestation de l’appareil est la hauteur de sa promesse. La vitesse de l’autofocus tend à s’améliorer. L’effet bokeh est très joli, ce qui donne des portraits réussis. On voit que le partenariat avec Leica porte ses fruits. Huawei peut ainsi profiter du savoir-faire du fabricant d’optique allemand pour proposer une offre photo particulièrement fournie, si ce n’est la plus riche du marché actuel. Le chinois a de quoi titiller Samsung et son nouveau S9 qui se revendique comme le meilleur photographe.

Lancé à 899 €, le Huawei P20 Pro est déjà disponible à prix cassé chez Darty. En effet, l’enseigne propose une offre spéciale à 699 € jusqu’au 22 avril 2018. Avec un tel prix et de tels atouts, le smartphone s’impose déjà comme l’un des meilleurs rapport qualité/prix de l’année.